travail

Retraites : la guerre d’usure

Le travail, c’est la santé. De là à le considérer comme le carburant de l’éternelle jeunesse ?

Un carburant fortement identitaire en tout cas pour les Français, collectivement en plein transport face à la réforme des retraites en cours : 71 % de sympathie exprimés par les Français pour le mouvement de protestation, m’apprenait hier soir la Deutsche Welle au son de lauquelle j’essayais de me dépayser avant de dormir… Le chiffre laissait la présentatrice presque intimidée.

Pour les habitués de la DW, de quoi sourire.