travail

Et le gagnant du prix Nobel 2010 d’économie est… le Career Transition Coaching !

Voilà 10 jours maintenant que le prix Nobel 2010 a été attribué à trois économistes pour leurs théories sur les frictions sur le marché du travail, notamment le coût en argent et en temps que représente la recherche d’un nouvel emploi et les implications diverses de ce coût pour les politiques économiques. Depuis, polémiques et moqueries diverses cachent mal une déconvenue collective interprétable diversement (hors milieux académiques s’entend).

Ce prix a du moins l’avantage d’être interprétable positivement dans la discipline où je travaille actuellement en tant qu’office manager, bref en tant qu’assistante d’équipe : le career transition coaching !

Voici ma sélection des meilleurs articles de presse sur les théories récompensées (la presse française a été lamentable) provenant d’une série de blogs triés sur le volet, de véritables Rolls Royce et Jaguar de la blogosphère que vous auriez tort de dédaigner :

New York Times

Cheeptalk

Ma femme est une économiste (« mafeco »)

L’Econoclaste