Politis

J’ai écrit près d’une dizaine d’articles étalés sur 10 ans pour Politis. Le plus important reste le dossier d’enquête rédigé sur les victimes non comptées du 11 septembre 2001 à New York, paru à l’occasion de la commémoration du premier anniversaire de l’attentat, et réalisé pendant l’été 2002.

J’avais trouvé un entrefilet dans la presse anglo-saxonne qui parlait des morts qui n’étaient pas comptabilisés dans le décompte officiel que les médias rabâchaient tel un nombre sacré. Soit. Or, un nombre sacré ne devrait pas être truqué. Je trouvais ça scandaleusement négligent.

Je suis partie à New York et j’ai passé du temps dans la communauté hispanophone notamment mexicaine, – j’ai été bien reçue également dans la communauté chinoise. Deux visions différentes de la mort, de la commémoration, des modes de solidarité et des enjeux collectifs, pour un contraste entre les deux communautés dont je garde un souvenir fort. J’ai rencontré enfin, en complément du reportage, les associations et think tanks libéraux new-yorkais. C’est en accompagnant par bus spéciaux ces derniers, pour couvrir leur manifestation nationale à Washington, que j’ai pu visiter la capitale des États-Unis pour la première fois, à pied, au gré des détours du cortège.

Je venais donc à New York, près d’un an après le drame, contribuer à compter les morts, comme je l’ai appris à mes débuts dans le journalisme auprès de mon responsable de service au Quotidien de Paris, – une des raisons peut-être pour lesquelles j’ai choisi d’entrer dans la profession. C’est pourquoi je n’ai pas aimé le chapeau (le lead, comme disent les anglophones) qui a été fait à l’ensemble du dossier, – pardon de le dire ici, Denis ou autres, si vous me lisez, – il est vrai que le rythme de la presse ne nous donne jamais le temps de rien. Et puis, vous étiez très fiers de ce dossier. Que les autres articles de mon reportage aient un ton polémique en sous-titre, je n’y voyais pas d’inconvénient. Mais j’aurais souhaité, en tant que reporter, que l’accent soit concentré en introduction exclusivement sur les habitants, les morts et les vivants.


More out of my writing portfolio:

Women & Sustainable Development – An Institutional Booklet

I wrote a complete booklet about this topic with the French Region Provence-Alpes-Côte d’Azur and its antenna for women’s initiatives. Lire la suite

‘Porte de Bagnolet’, a daily column during a presidential election

My column in a daily on the life of the inhabitants of a popular Parisian district every day between the two rounds of the presidential election in 2002. Lire la suite

Guide Pratique Récup’ & recyclage

A 500-page practical guide about how to launch a business in the recycling industry. Lire la suite

Nouvel Observateur

A selection of Parisian news stories published by Le Nouvel Observateur, a major weekly news magazine. Lire la suite

Nova Mag

Who becomes a party member after the election, where to play petanque, all you need to know about cultural centers in Paris…

Lire la suite

le diplo

Monde Diplomatique

Articles about the phosphate mines of the Redeyef & Gafsa region in Tunisia. Lire la suite

Messages – Secours Catholique (Caritas France)

Sometimes, together with many people from inside your story as well as from within the newsroom and the organization(s), you truly wish to have an impact. Lire la suite

Kids rule!

From scientific web journalism with kids to maker workshops for the youngest and more. Lire la suite

Monde Initiatives

I was both a journalist and an editorial board advisor for Le Monde’s monthly supplement dedicated to social issues, – until it stopped being published. Lire la suite

Book reviews

Examples of Book Reviews Lire la suite

Die TAZ

I contributed to this German daily newspaper as a French reporter covering events in the Ivory Coast. Lire la suite

30 Millions d’Amis

This magazine and its associated TV show about wild life and pet stories are famous among kids and former kids of many generations in France. Lire la suite